Le vernis à ongles semi-permanent

Le vernis à ongles semi-permanent

En 2011, le vernis semi-permanent a fait son apparition dans le domaine déjà très diversifié des vernis à ongles. Dans cet article, vous constaterez que cette technique présente de nombreux avantages, et correspond à 100 % à nos modes de vie speed et bien remplis.

Qu’est-ce que le vernis semi-permanent ?

Méthode

La technique de la pose de vernis à ongles semi-permanent consiste en l’application d’un vernis spécifique, c’est-à-dire contenant un gel acrylique dans sa formule, puis d’un séchage grâce à une lampe à UV ou à LED. Le vernis ainsi catalysé se durcit. Au préalable, il est nécessaire de préparer l’ongle en le polissant et de retirer les cuticules. Plusieurs couches de vernis sont nécessaires : une couche de base, 2-3 couches de vernis, un top coat.

Matériel nécessaire

Vous pouvez donc le constater, un minimum de matériel est requis pour appliquer du vernis à ongles semi-permanent. Ainsi, il faut vous procurer :

  • 1 lime, pour polir l’ongle
  • 1 crème émolliente et/ou un repousse-cuticules
  • 1 base spéciale vernis semi-permanent, pour fixer les couches de vernis
  • 1 vernis à ongles semi-permanent
  • 1 top coat semi-permanent, comme finition
  • 1 lampe UV ou LED

Bien sûr, vous pouvez vous faire poser du vernis à ongles semi-permanent dans votre institut ou votre onglerie préférée, qui possède déjà tout le matériel nécessaire.

Pourquoi utiliser du vernis semi-permanent ?

Beaucoup d’avantages

Le premier avantage de cette technique, et pas des moindres, est la durée de la tenue du vernis. En effet, le vernis à ongles semi-permanent tient durant 2 voire 3 semaines ! Aucune retouche, rendu impeccable, le rêve ! Souvent, au bout de quelques jours à peine, le vernis s’écaille, quelle déception ! Avec le vernis semi-permanent, durci grâce à la lampe à UV et le gel acrylique, le rendu ne bouge pas, vos ongles sont forts et beaux sans accrocs.

Autre avantage, le gain de temps. Parce que oui, franchement, quand on est pressée, refaire ses ongles tous les 4-5 jours est vite chronophage ; alors personnellement rien que pour cette raison cette technique m’a tout de suite séduite. Pour le coup, je n’ai besoin de m’occuper de mon vernis à ongles semi-permanent qu’une fois par mois, soit 2 à 3 fois moins souvent qu’avec du vernis « classique ».

Quelques inconvénients

Je n’avais pas forcément pour habitude de me rendre à chaque fois en institut lorsque je me faisais les ongles, mais pour le coup, je m’y suis rendue à chaque fois, au début en tous cas, pour la technique semi-permanente.

En effet, la pose et la dépose du vernis à ongles semi-permanent sont un peu plus longues et plus techniques : plus de couches de vernis à appliquer (4-5 contre 2-3 pour un vernis classique), plusieurs étapes en plus de l’application d’un dissolvant (poncer au préalable). Mais honnêtement, avec l’habitude je suis de plus en plus rapide, et si vous déplacer en institut est un peu galère, vous pouvez tout à fait réaliser votre manucure semi-permanente chez vous. Il vous faudra cependant vous procurer le matériel que je vous ai listé précédemment. L’achat est vite compensé par la longue tenue du vernis semi-permanent, on en utilise donc moins finalement.

Pour finir, j’ai une pensée pour toutes celles qui en lisant cet article se disent que, décidément non tout ça est trop chimique. Sachez que les vernis à ongles bio, ou « clean » existent (pour tout savoir sur les vernis à ongles bio, c’est ici). Certaines marques commencent même à se mettre au vernis à ongles semi-permanent bio, en retirant les acides et les solvants de leurs formules… On les attend avec impatience !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Articles à Découvrir