Comment les études cliniques soignent-elles les maladies ?

Comment les études cliniques soignent-elles les maladies

Un essai clinique est une recherche médicale menée sur des volontaires. Ces études aident à découvrir de meilleurs moyens de traiter, prévenir, diagnostiquer et comprendre les maladies qui touchent les humains. Lisez notre article et découvrez comment les études cliniques contribuent à soigner les maladies.

 

Pourquoi participer à un essai clinique ?

Les essais cliniques représentent une opportunité thérapeutique supplémentaire pour le patient. En plus des traitements standards, ils lui permettent de recevoir des médicaments qui n’ont pas encore été enregistrés et donc pas encore utilisés dans la pratique clinique quotidienne. Les essais cliniques sont également le seul moyen fiable et sûr de déterminer l’efficacité et la sécurité d’un nouveau composé.

 

Qui peut participer à un essai clinique ?

Pour garantir la sécurité des patients participant à l’étude, un groupe de recherche composé de médecins, d’infirmières spécialisées, d’informaticiens et de statisticiens établit un protocole. Ce dernier définit entre autres les critères d’inclusion et d’exclusion des patients pouvant participer à l’étude. Si le patient correspond aux critères, il reçoit toutes les informations concernant l’étude (la nature du nouveau médicament testé, la raison pour laquelle l’étude a été conçue, le caractère innovant du nouveau traitement…Toutes ces informations sont recueillies dans un formulaire appelé consentement éclairé, que le patient doit remplir et retourner avec sa signature.

 

étude clinique pour soigner maladie

 

Comment les nouveaux médicaments sont-ils enregistrés ?

Le processus menant à l’enregistrement d’un nouveau médicament est très rigoureux et long. Avant d’entrer dans la phase clinique, un composé, créé en laboratoire, est testé in vitro (c’est-à-dire sur des cellules cancéreuses, qui ont été isolées de tumeurs humaines et cultivées en laboratoire) et in vivo (c’est-à-dire sur des animaux). Cette phase est très importante car elle permet d’étudier le mécanisme d’action du nouveau médicament et son métabolisme (c’est-à-dire comment il est éliminé du corps d’un être vivant et dans quels organes il s’accumule, afin d’émettre des hypothèses sur ses effets secondaires). Lorsque le composé, synthétisé en laboratoire, passe la phase préclinique, il entre dans la phase clinique. Nous allons vous présenter les différentes étapes qu’un médicament doit franchir dans la phase clinique pour être reconnu.

Les différentes phases

Tout commence avec la phase 1. Cette phase vise à définir la dose à utiliser chez l’homme. Elle commence par tester la dose la plus faible, choisie sur la base de données obtenues lors d’études sur les animaux. Les patients ne sont pas testés en même temps mais un à la fois. Ils doivent attendent 20 à 30 jours avant que le patient suivant ne soit inscrit. Cela permet de détecter d’éventuels effets secondaires et constitue ainsi une mesure de sécurité supplémentaire pour les patients. Si aucun effet indésirable n’est détecté avec la dose testée, la dose est augmentée jusqu’à ce que la dose maximale tolérée chez l’homme soit définie.

Vient ensuite la phase 2. Cette seconde phase vise à évaluer l’efficacité du nouveau traitement et à en confirmer la sécurité.

Enfin, nous arrivons à la phase 3. Cette dernière vise à prouver que le nouveau traitement est meilleur que le traitement standard. Si à la fin du développement clinique, des preuves d’efficacité et un profil de sécurité acceptable sont recueillis, l’autorité compétente peut être tenue de mettre le nouveau traitement sur le marché.

 

Le patient a-t il accès aux informations de l’étude ?

Le patient reçoit toutes les informations concernant l’étude notamment la nature du nouveau médicament testé, la raison pour laquelle l’étude a été conçue, le caractère innovant du nouveau traitement et les effets secondaires éventuels auxquels il peut être confronté. Toutes ces informations sont recueillies da ns un formulaire appelé consentement éclairé, que le patient doit remplir et retourner avec sa signature.

Vous vous demandez sans doute comment vous pouvez accéder à des études cliniques ? Pour plus de précisions, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Biotrial. Vous pourrez y retrouver les témoignages de volontaires ayant participé à un essai clinique. Vous en saurez plus sur le déroulement, la rémunération et les bénéfices retirés par les volontaires.

5.00 avg. rating (99% score) - 1 vote

Articles à Découvrir